Fiche technique
  • À partir de 2 950 €
  • Collection : Executive Briefing
  • Rédigée en français
  • Publiée en Juin 2014
  • 210 pages
  • Formats disponibles :
Papier     PDF



Contact consultant

Pour tout contact au sujet d'une étude sur-mesure :
Expert du pôle Beauté

Cécile DESCLOS
Tel : 01 49 53 89 16



Télécharger le catalogue des études sectorielles

Le marché mondial du luxe

Evolution des business models et ruptures stratégiques face aux nouveaux défis du marché

Une étude de marché pour :
  • Disposer de la valorisation exclusive du marché
  • Comparer les stratégies des groupes et maisons et leurs modèles de développement
  • Anticiper concrètement l’évolution du secteur

Présentation
Plan de l'étude
Entreprises analysées
Imprimer
Le luxe est entré dans un nouveau cycle
Le marché du luxe connaît un ralentissement sensible de sa croissance depuis 2012. L'année 2014 confirmera la tendance. Au-delà des facteurs conjoncturels, la donne a changé :
  • L’Asie hors Japon (Chine notamment) n’est plus le moteur de la croissance. L’Europe, pénalisée par une consommation intérieure atone, est tirée par le tax free shopping qui ralentit. A contrario, les Etats-Unis sont bien orientés et le Japon confirme sa recovery.
  • Certains leaders rentrent dans le rang à l'instar de Louis Vuitton et Gucci ou, dans le luxe accessible, Coach, en difficulté sur son marché domestique.


Révision des Business Models pour poser les bases de la croissance future
Les stratégies mises en œuvre au tournant des années 2000 ont permis aux acteurs du luxe de passer l’écueil de la crise de 2008/2009 et de bénéficier à plein de la reprise. Elles connaissent aujourd’hui des inflexions :
  • Après avoir placé la profitabilité au centre de leur stratégie, les leaders renouent avec la croissance externe. Les objectifs sont multiples : modifier le profil de croissance, se renforcer sur un segment, se positionner sur de nouveaux métiers, voire de nouveaux univers …
  • Si le développement des réseaux à l’enseigne constitue encore le mainstream, certaines maisons sont entrées en phase de consolidation.
Parallèlement, les acteurs entendent poser les bases de la croissance future :
  • Investissements dans l’amont de la chaîne de valeur et dans l’outil industriel dans les secteurs stratégiques et en tension ;
  • Achats d’actifs immobiliers afin de sécuriser leurs positions ;
  • Réintégration des licences ;
  • Montée en gamme, même si cette stratégie n’est pas sans risques. Dans le même temps certaines maisons repensent le retail afin d'améliorer l'expérience boutique et affinent leurs stratégies web.

La recomposition du secteur se poursuit
Les leaders du luxe doivent désormais digérer les acquisitions qui se sont multipliées depuis 2010. Pour autant, de nouvelles opérations ne sont pas à exclure. Les opportunités sont nombreuses. Ils devront toutefois composer avec de nouveaux entrants tels que les groupes de luxe en phase de constitution ou les fonds d'investissements.