Fiche technique
  • À partir de 2 750 €
  • Rédigée en français
  • Publiée en Décembre 2011
  • 271 pages
  • Formats disponibles :
Papier     PDF



Contact consultant

Pour tout contact au sujet d'une étude sur-mesure :
Expert du pôle BTP - Immobilier

Sabrina TIPHANEAUX
Tel : 01 49 53 63 62



Télécharger le catalogue des études sectorielles

Le marché mondial de l’ingénierie de construction et ses perspectives

Quels relais de croissance pour les sociétés d’ingénierie implantées en Europe dans un contexte de raréfaction des financements publics ?

Une étude de marché pour :
  • Connaître le marché, ses principaux segments (bâtiments, infrastructures, installations pétrolières et énergétiques) et leurs perspectives d’évolution
  • Analyser l’impact des changements conjoncturels et du comportement des grands donneurs d’ordre sur les stratégies des ingénieristes
  • Comparer les positions concurrentielles et apprécier les meilleures stratégies
  • Appréhender les scénarios de réorganisation du secteur à l’horizon 2015

Présentation
Plan de l'étude
Entreprises analysées
Evolution et tendances du marché de l’ingénierie dans le monde : une croissance soutenue
Un marché tiré par le dynamisme des NPI
Même si la crise affecte l’activité des marchés occidentaux de l’ingénierie, notamment le segment de construction, les plans de relance permettent de stabiliser les carnets de commandes. Les perspectives de développement en Asie (hors Japon) en Afrique et en Amérique du Sud restent très intéressantes sur tous les secteurs d’intervention (énergie, infrastructures de transport, bâtiments, unités industrielles). Dans ces conditions, le renforcement du poids des entreprises chinoises s’illustre par la présence de 3 groupes chinois dans le top 10 mondial de l’ingénierie de construction de bâtiment en 2010. Les entreprises occidentales gardent cependant leur leadership pour les infrastructures de transport, d’autant que ce secteur reste l’un des rares à être encore porteur de nombreux projets, notamment en Europe qui reste le premier marché sur ce segment.
La construction d’infrastructures pétrolières bénéficie d’une relance prudente depuis 2010, confortée par un prix du baril de pétrole revenu à un niveau élevé. Sur ce segment, une poignée d’ingénieristes européens et américains règnent en maître.

Nouveaux besoins, nouvelles opportunités…
Les contraintes budgétaires et environnementales des clients façonnent l’offre
Le renforcement de la législation environnementale entraîne des impacts non négligeables sur le marché de l’ingénierie et est à l’origine :
  • de nouveaux marchés pour les sociétés d’ingénierie avec l’essor d’activités relatives aux énergies renouvelables, notamment.
  • de marchés d’amélioration ou de mise aux normes des installations existantes pour en renforcer l’efficacité : traitement des fumées, récupération des eaux industrielles, réduction de la pollution sonore, diminution des consommations d’énergie …

Le coût des projets est un critère de sélection prioritaire mais d’autres critères entrent également en jeu :
  • la qualité de l’offre (respect de la réglementation, prise en compte des contraintes, tenu des délais, réalisation conforme à la promesse initiale) ;
  • la relation privilégiée entre ce dernier et la société d’ingénierie ;
  • la mise en place d’outils prédictifs et de calcul du risque pour permettre l’amélioration du taux de satisfaction des clients ;
  • le portage du risque opérationnel et financier du projet ;
  • l’offre d’une gamme de services couvrant l’ensemble des besoins (services d’entretien, d’exploitation, de maintenance, ….) ;
  • l’accompagnement à l’international. Les grands industriels, notamment dans le secteur pétrolier, ne souhaitent désormais plus traiter qu’avec un seul groupe d’ingénierie, à l’instar de BP.

Quelles réponses stratégiques face aux transformations du marché ?
Les ingénieristes cherchent à se positionner sur les créneaux les plus porteurs
Pour satisfaire leurs clients, les sociétés d’ingénierie :
  • proposent des innovations génératrices d’économie pour leurs clients, en utilisant des équipements récupérant l’énergie ou plus économes en énergie comme le remplacement par Technip de turbines à vapeur par des turbines à gaz dans les usines de liquéfaction du gaz ;
  • apportent des solutions innovantes pour permettre un aménagement urbain durable intégrant les dimensions économiques, sociales et environnementales, à l’instar du programme de R&D IMPETUS auquel participe Egis ;
  • contournent le problème de la gestion du risque pays et du risque de change en collaborant avec des intervenants locaux ou en mutualisant les risques avec d’autres groupes ;
  • font face aux contraintes financières de leurs clients en participant au montage financier des projets, notamment via les PPP ;
  • offrent le plus de services possibles autour du projet (assistance financière et juridique, passation de marchés, formation du personnel d’exploitation et de maintenance…)