Fiche technique
  • À partir de 2 550 €
  • Collection : Executive Briefing
  • Rédigée en français
  • Publiée en Décembre 2014
  • 125 pages
  • Formats disponibles :
Papier     PDF



Contact consultant

Pour tout contact au sujet d'une étude sur-mesure :
Expert du pôle Développement durable et Energies Renouvelables

Sabrina TIPHANEAUX
Tel : 01 49 53 63 62



Télécharger le catalogue des études sectorielles

Le marché français de l'habitat connecté

L’efficacité énergétique, la killer application de la maison intelligente ?

Une étude de marché pour :
  • Comparer les multiples solutions disponibles sur le marché
  • Analyser le positionnement et les business model des nombreux prétendants
  • Anticiper la structuration du secteur à la suite de son inévitable écrémage

Présentation
Plan de l'étude
Imprimer
Un marché encore confidentiel mais promis à un bel avenir
Les économies d’énergie sont avec la sécurité les principales motivations des ménages à l’acquisition d’équipements domotiques. La promesse de la réduction de la facture énergétique est, d’ailleurs, un des meilleurs arguments de vente des dispositifs connectés. Si le marché reste, pour l’heure, surtout cantonné aux early adopters, les perspectives sont prometteuses. Les systèmes d’efficacité énergétique active figurant en bonne place des solutions à mettre en œuvre dans le cadre de la transition énergétique.

La multiplication des solutions mises sur le marché
Avec l’avènement du plug and play et le développement des NTIC, les systèmes connectés à vocation d’efficacité énergétique se multiplient. On compte plus d’une vingtaine de box domotiques sur le marché. D’autres types d’équipements apparaissent comme les prises électriques intelligentes, les solutions d’effacement et les applications de pilotage de la consommation d’énergie. Ce foisonnement témoigne de l’émergence de ce marché et explique, en partie, que le consommateur soit parfois perdu. Un écrémage va avoir lieu car les solutions sont redondantes. Quelles sont celles qui ont une longueur d’avance ?

Qui seront les grands gagnants du décollage du marché ?
Les fournisseurs d’énergie, arrivés très tôt sur le marché, ont élargi leur offre avec les systèmes proposés, entre autres, par Butagaz, Direct Energie, EDF et GDF Suez. ERDF et GrDF sont également très actifs avec le déploiement prochain des compteurs communicants Linky et Gazpar. A côté de ces acteurs traditionnels du monde de l’énergie, les prétendants sont nombreux. Les équipementiers Schneider Electric, Somfy ou encore Thomson voient dans l’efficacité énergétique un nouveau segment de marché à explorer. Pour les acteurs des NTIC comme Bouygues Telecom, Google et SFR, la maîtrise de la demande d’énergie est un nouveau terrain de jeu où ils peuvent appliquer leur savoir-faire traditionnel, la gestion de la big data. De très nombreux pure players (Netatmo, Qivivo, Voltalis…) se positionnent également pour proposer des solutions et/ou travailler en marque blanche (Ijenko avec Toshiba, M2M Solution avec Castorama par exemple). Les compétences de ces catégories d’acteurs sont différentes et généralement complémentaires ce qui explique les nombreux partenariats. Mais il n’y aura pas de place pour tous... Comment le secteur va-t-il se structurer à moyen terme ?

Méthodologie de l'étude
3 mois d’enquête et d’analyse ont été nécessaires à la réalisation de cette étude sur le segment de l’efficacité énergétique de l’habitat connecté. Notre étude dresse un panorama complet des problématiques de ce marché émergent. L’analyse d’une dizaine de business case de solutions et d’acteurs met en lumière les différences de positionnement et de business model à l’œuvre sur le marché. Elle propose des perspectives d’évolution du secteur à moyen terme.