Fiche technique
  • À partir de 2 550 €
  • Collection : Executive Briefing
  • Rédigée en français
  • Publiée en Octobre 2014
  • 100 pages
  • Formats disponibles :
Papier     PDF



Contact consultant

Pour tout contact au sujet d'une étude sur-mesure :
Expert du pôle Développement durable et Energies Renouvelables

Sabrina TIPHANEAUX
Tel : 01 49 53 63 62



Télécharger le catalogue des études sectorielles

Les fournisseurs d'énergie face à la fin des tarifs réglementés de vente

Un nouveau jeu concurrentiel s'ouvre sur les marchés de l'électricité et du gaz naturel

Une étude de marché pour :
  • Mesurer l’impact de la fin des tarifs de vente d’électricité et de gaz naturel sur la demande
  • Évaluer les marges de manœuvre des opérateurs alternatifs
  • Anticiper l’intensité concurrentielle à moyen terme

Présentation
Plan de l'étude
Imprimer
2/3 des marchés de l’électricité et du gaz naturel vont être bientôt complètement ouverts à la concurrence
Les tarifs réglementés de vente (TRV) d’électricité jaune et vert et les tarifs du gaz naturel pour les consommateurs de plus de 30 MWh par an vont petit à petit disparaître d’ici fin 2015. En dehors du mass market, les marchés de l’électricité et du gaz naturel seront alors complètement ouverts à la concurrence. Il s’agit d’une étape fondamentale puisque des centaines de milliers de clients vont devoir renoncer aux tarifs. 2/3 des marchés en volume seront ainsi en offre de marché parachevant un processus d’ouverture d’une quinzaine d’années pour cette catégorie de clients.

Complexité accrue, nouvelle formule de prix… Les règles du jeu changent pour les clients encore au tarif
Si les gros consommateurs sont généralement aguerris à l’achat d’énergie compte tenu des enjeux financiers, des milliers de PME-PMI sont peu au fait des règles du marché, retranchées derrière le confort des tarifs. Elles vont pourtant devoir se familiariser avec de nouvelles formules de prix et de nouvelles pratiques commerciales. Les fournisseurs eux-mêmes doivent adapter leur politique marketing à ces cibles jusqu’à présent peu courtisées, la plupart d’entre eux se focalisant sur les gros consommateurs et le mass market. Le segment des consommateurs de taille intermédiaire, jusqu’à présent globalement délaissé par les fournisseurs, va devenir un nouveau terrain de jeu incontournable. La concurrence sera d’autant plus vive que les perspectives d’évolution de la consommation de ces clients ne sont pas bonnes avec un repli anticipé, à moyen terme, pour le secteur industriel et, au mieux, une légère progression pour le tertiaire.

Une nouvelle compétition va démarrer
Les opérateurs alternatifs se préparent activement. Les fournisseurs de gaz naturel élargissent leur ciblage commercial sans attendre la fin des tarifs et les fournisseurs d’électricité peaufinent leurs stratégies. Les filiales françaises des géants européens (ENI, E.ON, Gas Natural…) et les acteurs indépendants (Direct Energie, Gaz Européen…) sont aux aguets. Pour les opérateurs historiques, la menace est forte. GDF Suez subit déjà de plein fouet les attaques de ses concurrents et perd du terrain. Les positions d’EDF, ont été, jusqu’à présent, relativement épargnées du fait de tarifs peu élevés, mais au 1er janvier 2016, tous les fournisseurs d’électricité auront les mêmes références : arenh et prix de gros. Quelle est la capacité de résistance des fournisseurs historiques ? Comment les opérateurs alternatifs peuvent-ils profiter de l’appel d’air créé par la fin des TRV ? De nouveaux entrants vont-ils se positionner ?

La méthodologie de l'étude
3 mois d’enquête et d’analyse ont été nécessaires à la réalisation de cette étude. Les conditions de marché, en particulier les prix de gros, la capacité de résistance des opérateurs historiques et les marges de manœuvre des fournisseurs alternatifs ont été analysées pour évaluer l’impact de la fin des tarifs réglementés de vente d’électricité et de gaz naturel sur le jeu concurrentiel à moyen terme.