Fiche technique
  • À partir de 1 250 €
  • Rédigée en français
  • Publiée en Novembre 2012
  • 102 pages
  • Formats disponibles :
Papier     PDF



Contact consultant

Pour tout contact au sujet d'une étude sur-mesure :
Expert du pôle Management

Caroline JAUBOURG
Tel : 01 49 53 22 25



Télécharger le catalogue des études sectorielles

Risques humains et stratégie d’entreprise

Anticiper et réconcilier ambitions stratégiques et tensions humaines

Une étude de marché pour :
  • Assimiler les nouvelles donnes de la jurisprudence en matière de RPS
  • Evaluer les risques humains et piloter une étude d’impacts dans une réorganisation ou un changement
  • Mettre en place un dispositif, des ressources, des méthodologies et des outils pour anticiper et accompagner les risques humains
  • Tirer parti des bonnes pratiques dans les entreprises pionnières

Présentation
Plan de l'étude
Entreprises analysées
Toute entreprise semble désormais analysée sous l’angle des risques humains.
Les nouvelles donnes de la jurisprudence et du plan « Santé au travail »
Ces dernières années, suite à de multiples évènements, les décisions de jurisprudence se sont multipliées et affinées autour de la notion de « risques psychosociaux ». Ainsi, peu à peu, a été clarifiée l’obligation de sécurité de résultat qui incombe à chaque entreprise. Il est désormais nécessaire que toute organisation réfléchisse et détecte « en amont », avant toute manifestation de symptôme, ses risques psychosociaux pour les prévenir.
De nombreux arrêts ont également établi un lien entre certains évènements, incidents ayant lieu au travail et parfois même à l’extérieur, et le travail lui-même, permettant une requalification en « accident du travail » et induisant une pression supplémentaire sur les entreprises.
Enfin, il est à noter que tous les processus ont été peu à peu passés au crible des risques psychosociaux. Ainsi, des modes de management ont pu être assimilés à des actes de harcèlement moral institutionnel, des systèmes d’évaluation critiqués car suscitant une pression indue, des réorganisations ont été bloquées voire reportées, par manque d’évaluation préalable des tensions humaines générées par ces opérations stratégiques… L’actuel plan gouvernemental « Santé au Travail » demande instamment que soit systématiquement vérifiée dans les entreprises l’existence des Documents Uniques, sous peine de sanction.

La nécessite de repenser le lien entre stratégie et risques humains
Les bonnes pratiques des entreprises pionnières
Il semble aujourd’hui indispensable de dépasser les contraintes imposées par la jurisprudence, pour faire de ce sujet un thème porteur pour l’entreprise. Les entreprises analysée dans cette étude montre que différentes démarches (méthodologies, outils, dispositifs et ressources humaines) permettent d’atteindre ses objectifs, que ce soit pour réaliser des études d’impact avant toute réorganisation (Danone, Air France, RTE, Orange), promouvoir le bien-être au travail et le lier avec la performance des collaborateurs (Atos Origin, Airbus, PMU) ou positionner les risques humains au cœur de la gouvernance de l’entreprise (Partena HR). D’autres démarches favorisent l’évolution de la culture de l’entreprise pour diminuer les tensions humaines ou repérer les risques humains « à froid » (Findus, Inra, Arcelor Mittal France).
L’analyse de ces différentes démarches montrent de très nettes avancées récentes dans la pratique des organisations sur le sujet, mais également une prise en compte encore insuffisante au niveau stratégique pour réunir de façon opérationnelle tous les facteurs de succès afin de mieux anticiper et réconcilier les ambitions stratégiques et les tensions humaines inhérentes à tout changement.