Fiche technique
  • À partir de 3 050 €
  • Collection : Executive Briefing
  • Rédigée en français
  • Publiée en Septembre 2015
  • 250 pages
  • Formats disponibles :
Papier     PDF



Contact consultant

Pour tout contact au sujet d'une étude sur-mesure :
Expert du pôle Pharmacie - Santé

Hélène CHARRONDIÈRE
Tel : 01 49 53 89 18



Télécharger le catalogue des études sectorielles

La pharmacie d'officine à l'heure du digital

Réalités en 2015, enjeux et perspectives de la pharmacie connectée à l’horizon 2020

Une étude de marché pour :
  • Une vision prospective de la transformation digitale de l’officine, analysée à travers 4 axes : la digitalisation du point de vente, l’offre de services digitaux aux patients, la vente d’objets connectés et le e-commerce

  • Les regards croisés de 17 acteurs de la pharmacie connectée, recueillis à travers des entretiens approfondis menés auprès de start-up de la e-santé, groupements, laboratoires pharmaceutiques, pharmaciens d’officine, agenceurs, agences de communication...

  • Une enquête quantitative menée auprès d’un échantillon
de 1 000 personnes représentatives de la population française pour évaluer leur intérêt et leurs attentes à l’égard des services digitaux que les pharmaciens d’officine pourraient leur proposer

Présentation
Plan de l'étude
Entreprises analysées
La pharmacie d’officine à l’heure du digital
L’officine peut-elle rester à l’écart de la transformation digitale qui révolutionne les comportements d’achat et l’organisation du commerce de détail ? Le déferlement d’innovations technologiques et l’arrivée de nouveaux entrants (GAFA, Big Tech, pure players de la vente en ligne...) laissent présager une mutation profonde et rapide de la distribution officinale et du rôle des pharmaciens. Toutefois, ces derniers n’ont pas encore abordé ce virage et affichent un décalage numérique important avec des patients/consommateurs de plus en plus mobiles, informés et interconnectés. Digitaliser l’information et le suivi des traitements, recommander des applications mobiles, vendre et conseiller des objets connectés « santé... sont d’ores et déjà des services jugés légitimes par une majorité de patients, mais qu’ils demeurent quasi inexistants à l’officine.
Dans ce contexte, cette nouvelle étude du pôle Pharmacie-Santé des Echos Etudes apporte des réponses concrètes et opérationnelles aux questions suivantes :
• Quelles sont les activités et les services concernés par la digitalisation de l’officine ?
• Quelles sont les innovations et les expériences mises en place par certains réseaux ou dans certaines officines ?
• Quelles sont les attentes exprimées par les patients/consommateurs ? Quelle est la vision client de la pharmacie connectée ?
• Qui sont les acteurs historiques et les nouveaux entrants qui abordent le virage numérique de la pharmacie ?

L’intérêt des français à l’égard des services digitaux que les pharmaciens d’officine pourraient leur proposer
Pensez-vous que les pharmaciens d’officine sont légitimes pour...
Source : extrait de l’enquête on line réalisée par Les Echos Etudes et Le Terrain auprès d’un échantillon
de 1003 personnes représentatives de la population française, juillet 2015

METHODOLOGIE : UNE ETUDE MENEE EN TROIS PHASES
 Une phase qualitative
17 entretiens approfondis semi-directifs menés entre avril et juillet 2015 auprès de dirigeants de start-up de la e-santé (Observia, Médecin Direct/Sympad, Valwin, Pharmao, lemondepharmaceutique.tv), sites de vente en ligne (Doctipharma, 1001Pharmacies, Newpharma), SII (ARX) et éditeur de LGO (Pharmagest), groupements (Pharmactiv, PHR), fabricant d’objets connectés (Visiomed), agenceur (CareFusion BD), agence de communication (Engage) et pharmaciens engagés dans le e-commerce et l’agencement digital de leur officine.
 Une phase quantitative
Enquête on line menée en juillet 2015 auprès d’un échantillon de 1 000 personnes représentatives de la population française âgée de plus de 18 ans, constitué selon la méthode des quotas (âge, genre, région et taille d’agglomération). Restitution des résultats sous forme de tris à plat et tris croisés.
 Une revue exhaustive et une analyse des dispositifs digitaux déployés à l’officine ou en développement
Présentation détaillée et visuelle des solutions de back office, merchandising digital et marketing relationnel (mur digital, tablette, borne intéractive, ibeacon...), services d’accompagnement des patients (suivi informatisé des patients chroniques, e-observance, appli mobile, serious games patients...), dématérialisation des prescriptions (click&collect), sites d’e-commerce, commercialisation d’objets connectés « santé », expérimentation de dispositifs de téléconsultation, réseaux sociaux de pharmaciens...

UNE ETUDE REALISEE PAR DEUX CONSULTANTES SPECIALISEE DANS LA SANTE ET LE DIGITAL
Hélène Decourteix, consultante spécialisée dans le domaine de la santé.
Pendant près de 10 ans, Hélène Decourteix a accompagné les pharmaciens et les laboratoires pharmaceutiques au travers de missions de conseil en marketing-vente au sein de groupements de pharmaciens, agence de communication, instituts d’étude de marché et prestataire de services pour l’industrie pharmaceutique. Elle possède le diplôme de Master à double compétence scientifique et Marketing de l’ESIEE Management complétée par un MBA en Marketing digital de l’ILV.

Hélène Charrondière analyse depuis plus de 20 ans les évolutions de la pharmacie d’officine. Elle a par ailleurs réalisé au cours de ces dernières années une dizaine d’études sur la digitalisation des pratiques médicales, la transformation digitale des laboratoires pharmaceutiques, la vente en ligne de médicaments, la télémédecine et l’écosystème de la e-santé en France. Elle est diplômée de Neoma Business School et titulaire du mastère en Economie et Gestion des services de santé de Paris IX-Dauphine.