Fiche technique
  • À partir de 2 750 €
  • Collection : Executive Briefing
  • Rédigée en français
  • Publiée en Juillet 2013
  • 100 pages
  • Formats disponibles :
Papier     PDF



Contact consultant

Pour tout contact au sujet d'une étude sur-mesure :
Expert du pôle Pharmacie - Santé

Hélène CHARRONDIÈRE
Tel : 01 49 53 89 18



Télécharger le catalogue des études sectorielles

L'impact des politiques de régulation sur les ventes de médicaments

La boite à outils vous permettant d’objectiver le poids de la régulation sur le cycle de vie des médicaments (baisse de prix, déremboursements, maîtrise de l'ONDAM par agrégat, ...) au niveau national et régional

Une étude de marché pour :
  • Mieux comprendre pourquoi les politiques de régulation ont de plus en plus d'impact sur le CA du médicament
  • Inclure le risque institutionnel dans le mix marketing et savoir le modéliser sur vos projections de vente
  • Permettre d'anticiper et d'évaluer l'impact des politiques de régulation au niveau régional sur la performance de vos VM

Présentation
Plan de l'étude
Imprimer
Les « + » de l’étude
  • Une étude qui repose sur des cas pratiques réels basés sur les données GERS, données de référence de la politique conventionnelle entre l’Industrie et l’Etat
  • Un format pédagogique et visuel pour faciliter la compréhension des "nouvelles règles du jeu" et savoir les expliquer à vos collaborateurs hors de France
  • Une étude "prête à l'emploi" vous permettant de tirer parti des données GERS et de gagner en pertinence pour vos prochaines business Reviews.

L’encadrement de la politique de régulation du médicament : une affaire d’Etat
L’industrie pharmaceutique doit se conformer aux règles instaurées par les entités administratives
Pour faire face à la dérive des dépenses de santé de l’Assurance maladie, les différentes agences de l’Etat ont mis l’accent depuis plusieurs années sur l’encadrement du médicament. Depuis 2004, la CNAMTS est passée du rôle de simple payeur à celui de gestionnaire de risque. Diverses lois sont venues modifier le paysage réglementaire et l’action d’autorités administratives (ex. : HAS, CEPS) afin de contenir les dépenses de médicaments.
Troisième poste de coût de l’Assurance maladie avec près de 20 % des dépenses, le médicament est fortement sollicité au redressement des comptes de la Branche Maladie de la Sécurité sociale en contribuant à plus de la moitié des économies prévues par la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS). De nombreuses mesures ont été mises en œuvre pour contenir la croissance du marché pharmaceutique. Les seules mesures de déremboursement et de baisse de prix ont repris 5 points de croissance au marché remboursable de ville et, pour la première fois depuis la mise en place de la politique conventionnelle liant l’Etat et l’Industrie, le marché a reculé de -3,3 % en 2012.

Quels mécanismes du système de régulation français pour anticiper les ventes de médicaments ?
Une boite à outils pour décrypter l’impact de la régulation économique sur les ventes de médicaments
Les Echos Etudes et le GERS ont élaboré un outil destiné aux opérationnels du secteur afin de comprendre et prévoir l’ensemble des mécanismes ayant un impact sur la croissance du chiffre d’affaires des laboratoires pharmaceutiques.
Plus qu’une étude, il s’agit d’une aide à l’anticipation, une analyse s’appuyant sur les chiffres traités par le GERS de 7 impacts majeurs sous la forme d’études de cas dans les hypothèses de :
  • Dépassement des agrégats pharmaco-thérapeutiques
  • Régulation de la « liste en sus »
  • Gestion dynamique des prix
  • Passage sous TFR
  • Substitution générique
  • Déremboursements et baisses de remboursements
  • Prescription au sein du Répertoire des génériques

Un partenariat exclusif Les Echos Etudes – GERS
Cette étude a été réalisée en partenariat avec l’organisme de référence dans la collecte et le traitement des données de vente de médicaments et produits de santé : le GERS.

Le GERS recueille ses données auprès :
  • Des grossistes répartiteurs qui transmettent la totalité de leurs ventes réalisées auprès des officines et des établissements de soins.
  • Des laboratoires et leurs dépositaires pour les ventes réalisées en directe auprès des officines et des établissements de soins.
  • D’un réseau de plus de 6500 officines.

Cette couverture unique de l’ensemble du circuit de distribution permet de proposer des statistiques d’achat et vente jusqu’au point de vente, des indicateurs de distribution au niveau le plus fin, des données de vente réaffectées à la zone de prescription en s’appuyant sur les fichiers de référence de l’industrie, mais aussi tout une gamme d’études Ad Hoc à destination des équipes marketing vente allant de l’analyse du parcours de soins du patient jusqu’aux études de ROI d’opérations de merchandising.

Partenaire privilégié des autorités de santé dans la régulation conventionnelle du médicament, le GERS est la donnée de référence dans l’accord-cadre qui lie le LEEM et le CEPS.