Fiche technique
  • À partir de 3 550 €
  • Collection : Executive Briefing
  • Rédigée en français
  • Publiée en Octobre 2013
  • 230 pages
  • Formats disponibles :
Papier     PDF



Contact consultant

Pour tout contact au sujet d'une étude sur-mesure :
Expert du pôle Pharmacie - Santé

Hélène CHARRONDIÈRE
Tel : 01 49 53 89 18



Télécharger le catalogue des études sectorielles

La vente en ligne de médicaments

Quels sont les motivations, attentes et projets d'investissement des pharmaciens d'officine ?

Une étude de marché pour :
  • Mesurer la proportion de titulaires qui ont déjà mis en place un site marchand et connaître le bilan qu’ils en dressent
  • Savoir comment les titulaires se projettent à horizon 2014 : quelle est la proportion de ceux ayant l'intention d'ouvrir dans les mois qui viennent un site de vente en ligne ? Quelle proportion représentent les opposants à l’e-commerce ? Quelles sont leurs motivations respectives, leurs attentes et leurs craintes ?
  • Connaître leurs objectifs en termes de CA, les modalités opérationnelles et organisationnelles retenues, leurs projets d’investissement...
  • Appréhender dès aujourd’hui les facteurs clés de succès de la vente en ligne à court-moyen terme

Présentation
Plan de l'étude
Exclusif
Une étude réalisée en partenariat avec Celtipharm, spécialiste du recueil et du traitement de l'information dans le domaine de la santé

Les perspectives de la vente en ligne de médicaments
Le développement des e-pharmacies ne restera pas un phénomène marginal. L'enquête exclusive réalisée par Les Echos Etudes et Celtipharm auprès de pharmaciens titulaires d’officine révèle que plus de 10 % du réseau officinal aura fait le saut dans l'e-commerce d’ici fin 2013... Un pourcentage loin d'être négligeable si on le compare au quelque 15 % d’officines allemandes qui développent depuis 2004 la vente en ligne de médicaments.

Certes, ce nouveau canal de distribution rencontre encore de nombreuses réticences et suscite au sein de la profession officinale de violentes oppositions. Mais il offre de réelles perspectives de croissance pour les laboratoires pharmaceutiques et les pharmaciens d’officine qui sauront développer cette nouvelle activité. C’est l’un des enseignements de cette enquête, qui s’appuie notamment sur le retour d’expérience des pharmaciens early adopters du e-commerce. Leurs principales motivations : développer la couverture géographique de leur officine et générer des ventes additionnelles. Car ceux qui se sont déjà lancés enregistrent une croissance significative de leurs ventes on-line, et pour plus des deux tiers ces ventes ne cannibalisent pas leur activité off-line.

L’enjeu pour les pharmaciens est de taille. Confrontés à un recul durable des ventes de médicaments remboursables, de plus en plus menacés par la grande distribution, ils doivent impérativement trouver de nouveaux relais de croissance en développant des marchés moins exposés aux mesures de régulation économique. Dans ce contexte, le développement d’une offre multicanal combinant parapharmacie et automédication constitue à l’avenir l’un des moteurs de la croissance du réseau officinal.

En partenariat avec Celtipharm, société spécialisée dans le recueil et le traitement de l’information dans le domaine de la santé, le Pôle Pharmacie-Santé des Echos Etudes publie une enquête exclusive sur les perspectives en France de la vente en ligne de médicaments d'automédication.

La méthodologie de l'étude
  • Une enquête quantitative on-line réalisée auprès d’un échantillon de 1 058 pharmaciens titulaires installés en France métropolitaine, représentatifs du paysage officinal
  • Critères de représentativité : localisation géographique de l’officine, tranche de CA annuel et structure des ventes par taux de TVA, zone de chalandise et âge du titulaire
  • Constitution d’un sur-échantillon de pharmacies réalisant plus de 2 MEUR de CA annuel
  • Modalités de traitement des données : tris à plat, tris croisés, redressement d’échantillon
  • Phase de test du questionnaire conduite auprès du réseau sentinelle de Celtipharm
  • Période d’administration du questionnaire : juillet-août 2013
  • Une analyse d'un catalogue de produits commercialisés en ligne par des officines ayant déjà développé un site de vente en ligne (données de ventes récoltées en temps réel et analysées par le Centre d'Essais de Celtipharm).
  • Une analyse du marché français des produits de PMF, réalisée à partir des données de panel transmises par le GERS, et des recherches documentaires approfondies sur la vente en ligne de médicaments en France et dans les autres principaux pays européens

Les "+" de l'étude
  • Une étude « terrain » conduite à partir d’une enquête quantitative exclusive menée auprès de plus de 1 000 pharmaciens titulaires pour connaître leurs intentions de création de sites de vente en ligne et leurs projets d’investissement à horizon 2014
  • Plus de 200 pages de résultats et d’analyses permettant de connaître les motivations des pharmaciens investissant dans la vente par Internet de médicaments et de produits de santé
  • Des recommandations opérationnelles pour optimiser votre offre de produits vendus en ligne et accompagner les pharmaciens dans le développement de cette nouvelle activité

Notre Partenaire
Le terrain online de cette enquête a été réalisé par CELTIPHARM, société indépendante d’ingénierie marketing-vente spécialisée dans le recueil et le traitement de l’information dans le domaine de la santé. CELTIPHARM développe des dispositifs opérationnels destinés aux acteurs du système de santé : études de marché, analyses terrain, panel de ventes et de suivi de la consommation pharmaceutique, bases de données, outils de mesure de retour sur investissements… Ses clients sont les industriels du secteur, les réseaux de professionnels de santé, les institutions et les autorités de santé.

L'expert en charge de l'étude
Directrice du Pôle Pharmacie-Santé des Echos Etudes, Hélène Charrondière suit depuis près de 20 ans les marchés et la distribution pharmaceutique, à travers la réalisation de publications multiclients et d’études ad’hoc menées pour le compte des industriels du médicament et des autorités de santé. Au cours de ces dernières années, elle a réalisé plus d’une dizaine de rapports et d’enquêtes qualitatives/quantitatives sur les évolutions du circuit officinal et le marché de l’automédication. Hélène Charrondière a notamment conduit la dernière étude publiée en mai 2013 par Les Echos Etudes sur Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication (étude qualitative et enquête on-line menée auprès de 1 070 consommateurs sur leurs intentions d’acheter des médicaments par Internet).