Comment financer un projet immobilier ?

financer un projet immobilier

Un projet immobilier est tout projet qui repose sur la réalisation de travaux de construction, qu’il s’agisse de logements, de bureaux, publics, etc. Afin d’obtenir les ressources nécessaires à sa réalisation, il existe de nombreuses formes de financement.

Financement bancaire

La politique de risque habituelle des banques est d’accorder des financements à des projets immobiliers dans lesquels le promoteur a déboursé tout ou une partie très importante du terrain (minimum de 50%) avec ses propres ressources où le projet immobilier sera développé. Le prêt immobilier ne sert donc pas à acquérir le terrain ou le sol dans lequel développer la promotion mais essentiellement à financer la construction de celui-ci.

La banque accordera des fonds en fonction de l’avancement du projet, généralement contre des certifications de travail. De même, l’octroi d’un financement bancaire pour des projets immobiliers dépend de plusieurs autres variables telles que l’expérience antérieure du promoteur et surtout la viabilité commerciale du développement immobilier. C’est pourquoi la banque a tendance à ne financer que lorsqu’il existe déjà un pourcentage pertinent d’unités vendues ou réservées. Vous pouvez réaliser une simulation de prêt immobilier afin de bénéficier d’un meilleur financement.

Les fonds d’investissement

Il existe des fonds d’investissement spécialisés qui peuvent prêter ce que les banques, en raison de critères de risque internes, ne font généralement pas. Un exemple est d’aider à l’achat d’un terrain. Lorsque le terrain est déjà possédé, ce prêt immobilier permet de financer toutes les dépenses nécessaires au démarrage du projet (excavation, obtention de licences, etc.). Il peut aussi aider à répondre aux exigences pour accéder au crédit bancaire.

Le financement participatif immobilier

Le crowdfunding immobilier offre des avantages par rapport aux deux autres sources de financement évoquées. Comparé au financement bancaire, le crowdfunding permet de financer des projets immobiliers avec plus de flexibilité que les critères stricts des institutions financières traditionnelles et avec plus d’alternatives dans ses modalités, puisqu’il peut se faire au moyen d’un prêt ou sur fonds propres.

La copropriété

Les coopératives et les instruments de copropriété sont d’excellentes solutions de financement immobilier pour réduire les coûts de gestion des maisons et des locations de vacances en privilégiant la collaboration avec d’autres investisseurs. C’est également un excellent moyen d’augmenter votre capital de démarrage, garantissant ainsi de meilleures affaires. La conclusion d’un contrat de copropriété est une expérience différente selon le type de propriété. Bien sûr, cela vaut toujours la peine d’examiner attentivement les contrats avant de les signer.

Financer un projet immobilier

Les prêts hypothécaires

Parmi les idées pour financer sa maison de manière créative, il y a sans aucun doute quelques outils de gestion hypothécaire, en vogue notamment dans les années 70 et 80 et de retour à la mode dernièrement. On parle notamment de l’hypothèque en deux étapes et de l’hypothèque à amortissement constant. L’hypothèque en deux étapes n’est rien de plus qu’une hypothèque en deux phases, prolongeable sur plus de 40 ans, à partir d’un taux fixe, qui évolue progressivement après cinq ou dix ans.

Ce type de prêt hypothécaire offre des mensualités plutôt faibles. Au contraire, les hypothèques à amortissement constant visent des remboursements anticipés substantiels, expirant ainsi plus rapidement. Les deux sont d’excellents moyens de financer votre maison de manière créative et de planifier soigneusement vos paiements.

Comment financer un projet immobilier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *