Comment lutter contre l’absentéisme au travail ?

absentéisme au travail

L’absentéisme ruine les budgets des entreprises. Chaque année, les dépenses engagées par les employeurs pour le paiement des heures supplémentaires des salariés acceptant un remplacement pendant le temps d’absence d’un autre employé augmentent. À une époque où chaque paire de mains compte, la tendance excessive des employés à utiliser les congés de maladie doit être efficacement réduite. C’est pourquoi les managers et les services RH sont confrontés à la nécessité de développer des solutions efficaces pour limiter l’absentéisme des salariés.

L’absentéisme, qu’est-ce que c’est ?

L’absentéisme est toute absence au travail excusée ou injustifiée. Les absences au travail peuvent être planifiées et non planifiées. On parle d’absentéisme planifié lorsque le motif de l’absence du salarié concerne :

  • les congés payés annuels
  • les congés maternité
  • la garde d’enfants
  • les congés parentaux
  • les voyages d’affaires
absentéisme au travail

Dans cette situation, l’employeur peut prévoir à l’avance un remplacement ou une mutation sur le lieu de travail.

Il est beaucoup plus difficile de gérer la situation où l’absence du salarié n’est pas planifiée. Les absences non planifiées concernent :

  • les congés occasionnels (mariages, enterrements, naissance d’un enfant)
  • la maladie d’un employé ou de membres de sa famille
  • les affaires familiales
  • les problèmes administratifs (convocation au tribunal, etc.)

L’arrêt maladie abusif est le principal sujet d’inquiétude des employeurs.

Quelle est l’ampleur du phénomène ?

À la fin des années 1990, une étude a été menée aux États-Unis. Celle-ci a montré que 22% des employés s’absentaient du travail pour cause de maladie. En revanche, les 78 % d’absences non planifiées restantes étaient dues à des problèmes familiaux (26 %), aux besoins personnels de l’employé (20 %), au stress (16 %) et à la conviction de l’employé qu’il vaut la peine d’exercer son droit à absentéisme malgré l’absence de motif clair (16%). En résumant les recherches menées par VanDerWall, on peut affirmer que quatre cas d’absentéisme sur cinq sont dus à des raisons autres que la maladie. C’est difficile à croire, n’est-ce pas ?

Quels sont les coûts des arrêts maladie pour les entreprises ?

Les coûts de l’absentéisme maladie affectent négativement non seulement la situation financière de l’entreprise, mais aussi son fonctionnement sur le marché, sa compétitivité, l’acceptation de nouvelles commandes et son développement. Savez-vous que pour un salarié qui touche un salaire net de 2500 €, l’arrêt maladie abusif peut coûter 5000 € à 6000 € à l’employeur ? En plus des rémunérations versées aux salariés absents, les entreprises engagent des dépenses liées à la rémunération des heures supplémentaires versées aux salariés remplaçants ou aux frais d’embauche de salariés supplémentaires (en cas d’arrêt maladie de longue durée).

Mesures pour lutter contre l’absentéisme

La première action concerne l’étude du phénomène et de son ampleur dans votre entreprise. Vous devez prêter attention aux motifs d’absence de vos employés. Le système de récompense des meilleurs salariés motive toujours. Vous pouvez donc, à l’instar des années scolaires, récompenser une assiduité exceptionnelle.

Les règles du système de bonus sont un moyen de motivation beaucoup plus drastique. Désormais, au lieu de récompenser, vous pouvez vous concentrer sur la punition en privant les salariés du droit à une prime s’ils ont dépassé une certaine limite d’absentéisme.

Une option intéressante est de prendre soin de la santé du salarié de manière non conventionnelle. Vous pouvez introduire un jour par semaine pour les légumes ou les fruits. Ce jour là, chaque employé recevra quelque chose de sain à manger à l’heure du déjeuner.

Une entreprise avec une ambiance agréable et des conditions de travail stables est un endroit où l’on a envie de revenir, et certainement pas de fuir. L’employeur doit veiller à l’organisation du temps, au bien-être des individus et au bon fonctionnement de l’ensemble du groupe.

Comment lutter contre l’absentéisme au travail ?