Comment remplir un chèque ?

remplir un chèque

Le chèque est moyen de paiement scriptural par lequel son titulaire, encore appelé tireur, ordonne à la banque d’octroyer la somme indiquée au bénéficiaire. Son remplissage doit être réalisé selon des normes précises pour éviter les rejets à la caisse. Il existe également plusieurs précautions à prendre afin de limiter au maximum les risques de fraudes. Découvrez alors comment remplir correctement un chèque.

Quelques définitions essentielles

Commençons par quelques définitions essentielles qui vous aideront à mieux comprendre ce tutoriel.

  • Le tireur : il s’agit de celui qui émet le chèque donc celui qui effectue le paiement ;
  • Le bénéficiaire : c’est celui qui reçoit le chèque. Il peut s’agir d’une personne physique, d’une société ou d’une institution ;
  • Chèque sans provision : la somme indiquée sur le chèque est supérieure à celle qui est disponible sur le compte du tireur ;
  • Antidater un chèque : mettre une date postérieure à celle de la signature réelle du chèque dans le but de retarder l’encaissement par le bénéficiaire ;
  • Chèque non endossable : il s’agit d’un chèque qui ne peut pas être transmis à une autre personne. Autrement dit, seul le bénéficiaire mentionné sur le document peut encaisser la somme due.
Comment remplir un chèque
Le remplissage d’un chèque obéit à des règles spécifiques

Comment remplir un chèque ? (Crédit Agricole, Société Générale, LCL, BNP ou autre ?)

La plupart des banques mettent aujourd’hui des chéquiers à la disposition de leurs clients. Les modèles et le design des documents changent selon les établissements, et même d’une filiale à une autre dans certains cas. Cependant, les informations que vous devez y indiquer sont toutes pratiquement les mêmes. Voici alors les étapes à suivre pour remplir un chèque.

Étape 1 : rédiger le nom du bénéficiaire

C’est la première chose à faire lorsque vous remplissez un chèque afin qu’aucune autre personne à part le bénéficiaire ne puisse l’encaisser. Mettez donc le nom complet de l’individu, de la société ou encore de l’organisation auquel vous destinez l’argent à côté de la mention « à ».

Veillez à ce qu’il n’y ait aucune faute d’orthographe, car cela pourrait entraîner le rejet du chèque lors de l’encaissement. Il faut aussi faire attention à ce que tout soit bien clair et visible. En outre, il n’est pas nécessaire de mettre « Madame » ou « Monsieur ».

Étape 2 : indiquer le montant en chiffres

Indiquez le montant de la somme à payer dans le champ rectangulaire qui se trouve généralement sur le côté droit du chèque. Écrivez-le en chiffre et veillez à ce que ce soit bien visible et sans rature. Il faut également s’assurer qu’aucun autre chiffre ne puisse être ajouté devant, derrière ou au milieu. Voici les précautions à prendre pour cela :

  • Commencez à écrire le plus à gauche possible ;
  • Ne mettez pas beaucoup d’espace entre les chiffres ;
  • Remplissez l’espace vide après le dernier chiffre par un trait.

À noter que les montants sont en €. Cela est généralement mentionné sur le chèque.

Étape 3 : écrire le montant en lettres

Pour des mesures de sécurité, la banque vous demande aussi de rédiger le montant à payer en lettre lorsque vous remplissez un chèque. Inscrivez cette information à côté de l’une des mentions suivantes.

BanqueIndication
Crédit AgricolePayer contre ce chèque
LCLSomme en toutes lettres
BNPPayer contre ce chèque non endossable
Société Générale Payer contre ce chèque

Prenez les précautions suivantes pour éviter tout risque de fraude :

  • Commencez à écrire le plus à gauche possible ;
  • Terminez par un trait afin qu’aucun autre mot ne puisse être ajouté.

 Par ailleurs :

  • Il n’est plus nécessaire de mettre « Euro » après le montant ;
  • Le mot « centimes » doit être écrit en toutes lettres ;
  • Pour le nombre 34,57 € par exemple, il est fortement recommandé d’écrire « trente-quatre euros et cinquante-sept centimes » au lieu de « trente-quatre virgule cinquante-sept » ;
  • Évitez les ratures qui risquent d’entraîner le rejet du chèque ;
  • Veillez à ce que chaque mot/lettre soit bien visible et assurez-vous que tout le montant puisse bien entrer sur le champ dédié.
Comment remplir un chèque
Le montant est à indiquer en toutes lettres

Étape 4 : dater le chèque

Vous devez ensuite dater le chèque. Remplissez alors le champ :

  • « Fait à » par le lieu où vous avez signé le chèque ;
  • « Le » par la date à laquelle le document a été signé.

Attention, l’antidatation est punie par la loi. Vous risquez en effet une amende pouvant aller jusqu’à 6 % du montant du chèque si l’employé chargé de l’encaissement déclare l’incident. En outre, l’article L-131-31 du code Monétaire et Financier indique que « le chèque présenté au paiement avant le jour indiqué comme date d’émission est payable le jour de la présentation. »

Cela signifie que le bénéficiaire est libre de se présenter à la banque pour toucher la somme avant la date indiquée sur le document. Si vous n’avez pas suffisamment d’argent sur votre compte bancaire, le chèque est considéré comme « sans provision ».

Étape 5 : signer le chèque

Il est fortement recommandé de détacher le chèque du carnet avant de procéder à cette étape. De cette manière, la marque en relief de votre signature ne risque pas d’apparaître sur les pages suivantes. C’est très important afin que personne ne puisse reproduire votre signature en cas de perte de votre chéquier.

Vous devez par ailleurs utiliser la signature qui figure dans votre dossier lorsque vous remplissez un chèque. Ainsi, il est essentiel d’en aviser la banque dans les plus brefs délais en cas de changement. À noter qu’il n’est plus nécessaire de réécrire votre prénom.

Qu’est-ce que le chèque barré et comment le remplir ?

Ce type de chèque ne peut pas être échangé contre de l’argent aux guichets de la banque. Il doit être versé directement sur un compte bancaire au nom du bénéficiaire. Cela signifie donc qu’il est aussi non endossable. C’est le modèle le plus utilisé actuellement.

Il est d’ailleurs à noter que la plupart des chèques fournis par la banque sont désormais barrés pour des raisons de sécurité. Vous les reconnaîtrez grâce aux deux barres parallèles présentes sur le document.

Les étapes à suivre pour remplir un chèque barré sont les mêmes que celles décrites dans les parties précédentes :

  • Écrire le nom du bénéficiaire ;
  • Écrire le montant en chiffres ;
  • Écrire le montant en toutes lettres ;
  • Dater le chèque ;
  • Signer.

Qu’est-ce que le chèque en blanc et comment le remplir ?

Lorsque le tireur laisse les champs réservés au montant et/ou au nom du bénéficiaire vide, il est dit que le chèque est en blanc. Il revient alors au bénéficiaire de le remplir avant l’encaissement. Cette procédure est tout à fait légale, mais présente des risques.

En effet, émettre un chèque en blanc c’est le signer et le dater, donc l’approuver, sans même connaître le montant qui sera prélevé de votre compte. Cette démarche pourrait donc vous faire perdre beaucoup d’argent si le bénéficiaire n’est pas de confiance. Le remplissage se fait par ailleurs en seulement deux étapes : datation et signature.

Chèque en blanc
Faire un chèque en blanc est possible, mais très risqué

Comment remplir un chèque si vous êtes le bénéficiaire ?

Le remplissage de la partie recto du chèque revient généralement au tireur, sauf en cas de chèque en blanc comme mentionné précédemment. Toutefois, vous devez signer le dos du document et fournir quelques informations avant de vous présenter aux guichets pour l’encaissement :

  • Renseignez votre numéro de compte bancaire ;
  • Signez.

Il est aussi parfois recommandé d’indiquer votre numéro de téléphone. Par ailleurs, n’oubliez pas de remplir le bordereau correspondant et de vous munir de vos pièces d’identité. À noter que la durée de validité d’un chèque est de 1 an et 8 jours.

Conclusion : rappel de quelques conseils pratiques pour le remplissage d’un chèque

Remplir un chèque peut donc paraître facile. Il suffit d’indiquer le montant, le nom du bénéficiaire, de le dater et de le signer. Il existe cependant des précautions à prendre pour des mesures de sécurité. Certaines sont d’ailleurs exigées par la banque. En voici un résumé.

Les précautions à prendre avant de remplir un chèque

  • Vérifiez que la somme indiquée est bien disponible sur votre compte. L’émission de chèque sans provision, encore appelé chèque en bois, est en effet interdite par loi et vous expose à de lourdes sanctions : inscription au fichier central des chèques à la banque de France, interdiction d’émission de chèque durant 5 ans, des frais bancaires pouvant aller jusqu’à 50 € ou même plusieurs années d’emprisonnement et une amende de plus de 300 000 € ;  
  • Renseignez-vous sur le nom exact du bénéficiaire, qu’il s’agisse d’une personne physique ou d’une institution.

Les précautions à prendre en remplissant un chèque

  • Utilisez un stylo à encre indélébile pour éviter tout risque de modification de la part du bénéficiaire ;
  • Remplissez toujours la souche afin de garder des informations sur le montant et le numéro du chèque remis ainsi que le nom du bénéficiaire. Vous pourriez en plus en avoir besoin dans le cas où vous désirez faire opposition ;
  • Évitez les ratures ou les écritures ambigües ;
  • Ne laissez aucun espace qui pourrait permettre à une tierce personne d’ajouter des chiffres ou des mots dans les champs réservés aux montants ;

Dans la mesure du possible, évitez d’émettre des chèques en blanc.

Comment remplir un chèque ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *