La prime d’intéressement : facteur de motivation des salariés

La prime d’intéressement s’avère très efficace pour motiver et associer les employés dans l’atteinte d’objectifs précis dans les entreprises. Toute entreprise peut instituer un dispositif d’intéressement en son sein, à condition d’avoir au moins un travailleur (autre que son dirigeant). La prime d’intéressement est facultative car la loi n’impose pas aux entreprises ou gro​​upes d’entreprise de la mettre en place. Cette prime suscite beaucoup d’engouement chez les travailleurs mais profite bien plus aux entreprises.  

Qu’est-ce qu’une prime d’intéressement ? 

Une prime d’intéressement est un complément de rémunération accordé à un ou plusieurs travailleurs exerçant au sein d’une même entreprise ou d’un même groupe d’entreprises. L’octroi de cette prime se fait en contrepartie d’un effort ou d’une performance collective reconnue par l’entreprise. Les sommes attribuées dans le cadre de cette prime peuvent immédiatement être versées aux bénéficiaires s’ils le demandent. A défaut, elles vont alimenter l’un des plans d’épargne salariale suivants : 

  • PEE: Plan d’épargne entreprise; 
  • PEI : Plan d’épargne interentreprises; 
  • PERCO : Plan d’épargne pour la retraite collectif; 
  • PERECO (ou PER Collectif) : Plan d’épargne retraite d’entreprise collectif. 

Le bénéficiaire peut aussi choisir de toucher immédiatement une partie de sa prime d’intéressement en cash et investir l’autre partie dans un plan de d’épargne salariale.

Qui sont les bénéficiaires ? 

Lorsque l’intéressement est mis en place dans une entreprise, la prime est versée à tous les salariés. Mais dans la pratique, l’accord d’entreprise peut exiger un minimum de 3 mois d’ancienneté pour bénéficier de la prime d’intéressement. Cela dit, un alternant qui travaille depuis 6 mois dans une telle entreprise peut se voir accorder cette prime.  

Par ailleurs, la prime d’ancienneté peut avoir d’autres bénéficiaires. Il s’agit du dirigeant d’une entreprise de moins de 250 salariés et de son conjoint collaborateur, si l’accord d’entreprise le prévoit. 

La prime intéressement motive les travailleurs

Quel est le montant de la prime d’intéressement ? 

Le montant de la prime d’intéressement est plafonné : il ne dépasse pas 20 % des salaires bruts versés par l’entreprise. De plus, il varie d’une année à l’autre, suivant les aléas. Sa formule de calcul est connue d’avance et précisée dans l’accord d’entreprise. Dans le principe, il s’agit d’une prime collective obtenue lorsque les objectifs de la période sont atteints. 

La prime d’intéressement est répartie équitablement entre tous les bénéficiaires. Pour chaque salarié bénéficiaire, la prime d’intéressement ne doit pas dépasser 75 % du plafond annuel de la Sécurité Sociale. Cette précision faite, la répartition équitable de la prime d’intéressement collective entre les salariés peut se faire suivant les modalités suivantes : 

  • de façon égalitaire; 
  • proportionnellement à l’ancienneté; 
  • proportionnellement au salaire; 
  • une combinaison de ces critères. 

Quel est l’intérêt pour les travailleurs ? 

La prime d’intéressement motive les travailleurs de plusieurs manières. Les employés se sentent plus utiles à l’entreprise car mieux pris en considération. Ils voient leurs travaux reconnus et valorisés. Les salariés comprennent plus aisément qu’une prise de conscience ou un effort de leur part peut impacter positivement l’entreprise. Ils sont alors plus enclins à apporter leur pierre à l’édifice. La satisfaction morale devient pour eux une source de motivation supplémentaire. 

Quels avantages l’entreprise tire de la mise en place d’une prime d’intéressement ? 

Plusieurs avantages qu’une entreprise tire de la mise en place d’un programme d’intéressement figurent d’emblée dans l’accord d’entreprise. Il s’agit notamment des objectifs définis pour l’obtention de la prime : 

  • obtention ou dépassement d’un chiffre d’affaires donné; 
  • excellent résultat de fin d’exercice; 
  • importante réduction des dépenses; 
  • productivité exceptionnelle. 

Une entreprise qui octroie une prime d’intéressement à ses salariés bénéficie aussi d’une réduction d’impôts.  

La prime d’intéressement : facteur de motivation des salariés