Découvrez la méthode Kakebo

Une vue du kakebo

Quand il s’agit de ranger, de faire de la place, d’adopter un style de vie zen et de se discipliner, la culture japonaise vient à notre secours. Or elle peut aussi nous aider à faire des économies. En fait, la méthode Kakebo (ou l’art de l’épargne) est devenue célèbre en peu de temps. C’est une méthode éprouvée qui vous permet de mieux organiser le budget familial, de classer les revenus et les dépenses, de calculer les dépenses selon différentes priorités. Mais ce n’est pas tout. Le Kakebo demande également que des promesses solennelles d’économies et de maintien d’un mode de vie intelligent soient faites (et tenues). Le recours à cette méthode s’avère une excellente solution pour les ménagères et aussi pour les « mains percées » incurables.

Qu’est-ce que la méthode Kakebo ?

Comment les Japonais économisent-ils sur les factures de la maison ? Ils utilisent un livre spécial appelé Kakebo, une sorte de journal dans lequel ils notent de manière pratique et systématique toutes les dépenses et économies.

Une vue du kakebo
Le Kakebo est le livre de comptes à domicile auquel les Japonais confient leur budget personnel. C’est une sorte d’agenda dans lequel noter vos revenus et dépenses et grâce auquel vous pouvez suivre vos habitudes de dépenses.

Selon les Japonais, l’utilisation de Kakebo permet de limiter les dépenses inutiles et d’économiser de l’argent, mais surtout de réfléchir à ses habitudes de dépenses. Ceux qui ont commencé à utiliser le Kakebo affirment qu’il est beaucoup plus utile pour apprendre à économiser que d’écrire les dépenses sur un fichier électronique ou d’utiliser une application.

En bref, la méthode Kakebo :

  • aide à épargner
  • facilite la gestion des revenus et dépenses
  • permet de vous souvenir des dépenses effectuées
  • évite le stress de la mauvaise gestion financière
  • développe l’autodiscipline
  • favorise la connaissance de soi
  • libère vos énergies mentales
  • favorise la tranquillité de l’esprit

La méthode Kakebo, une révolution papier dans la société 2.0

La méthode Kakebo n’est rien de plus qu’un livre, le «livre de comptes japonais». Vous ne vous attendiez probablement pas à ce que ce soit un support papier, mais c’est son point fort. Dans une société axée sur la technologie comme celle dans laquelle nous vivons, une méthode basée sur le papier s’avère être quelque chose de presque révolutionnaire.

En fait, la méthode Kakebo prévoit que les budgets personnels et familiaux soient écrits en noir sur blanc, pour rendre le processus vraiment efficace. C’est un moyen simple de se discipliner à travers ce genre d’agenda, dans lequel seront noté en détail les dépenses, les revenus et rendement, les habitudes et les styles de vie.

En plus de ces choses, vous devrez noter vos promesses d’épargne personnelle et il semble que cela conduira en fait à une économie décente. La méthode Kakebo n’est donc pas seulement un registre de dépenses. On peut dire que le Kakebo est une sorte de livre de promesses et de bonnes intentions !

Comment utiliser le Kakebo ?

Avec le Kakebo, vous pouvez commencer à planifier vos dépenses dès le premier mois de l’année afin de pouvoir faire un bilan final à la fin des douze mois. Au début du mois de l’année, vous devez commencer à planifier vos revenus et vos dépenses et noter les promesses d’épargne que vous souhaitez tenir.

Utiliser le kakebo tel un livre journal

Dans le Kakebo que vous pouvez acheter sous forme de livre-journal, vous trouverez des boîtes qui vous aideront à marquer les dépenses mois après mois selon les catégories. Le Kakebo vous aide à faire un bilan économique et personnel des dépenses effectuées à la fois à la fin de chaque mois et à la fin de l’année globale. Ce bilan aide à vous faire une idée des objectifs atteints et des points douloureux que vous devrez travailler à améliorer.

Bien débuter la méthode kakebo

Veuillez noter qu’au début de chaque mois, vous pourrez déjà indiquer sur votre Kakebo les frais fixe, tels que l’hypothèque ou le loyer. Ensuite, la liste s’allongera lorsque vous prendrez en compte les dépenses pour l’électricité, le gaz et le téléphone.

Chaque mois devant votre Kakebo vous devrez encadrer votre situation de départ concernant les dépenses quotidiennes sans oublier que des dépenses extraordinaires peuvent survenir dans la vie. Par exemple, vous pouvez essayer de définir un budget pour une certaine catégorie de dépenses qui vous intéresse. Et plus tard, vous pouvez essayer de comprendre si vous avez respecté le montant établi ou si, pour une raison quelconque, vous avez dépensé plus.

Noter toutes les dépenses sans rien omettre

Une partie de votre Kakebo sera consacrée aux dépenses de santé, une autre aux dépenses du ménage. Puis, il y aura les achats de vêtements et accessoires et ainsi de suite. Vous y garderez également des traces des dîners, des sorties et divers extras afin d’avoir une image complète. 

Enregistrer vos dépenses sur le Kakebo vous aidera à garder une trace de tout ce que vous allez acheter et payer au cours d’un mois donné. De cette façon, vous vous rendrez compte que vous avez fait des dépenses inutiles que vous auriez pu éviter. C’est pourquoi cette méthode est dédiée non seulement à ceux qui s’occupent des dépenses domestiques et familiales, mais aussi à ceux qui ont tendance à aller un peu trop loin avec le shopping.

Découvrez la méthode Kakebo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *