Eurostaf

Votre portail Economie & Entreprise

Salaire : combien gagne un ingénieur en aéronautique en 2024 ?

Salaire : combien gagne un ingénieur en aéronautique en 2024 ?

Chez Eurostaf, nous avons observé une dynamique remarquable dans l’industrie aéronautique, en particulier en ce qui concerne la rémunération des professionnels qui y évoluent. Un engouement renouvelé pour l’aéronautique est palpable, notamment grâce à l’aura de figures emblématiques comme Thomas Pesquet et à l’attrait cinématographique pour l’aviation. Cette fascination a contribué à un afflux de nouveaux talents, notamment parmi les jeunes diplômés issus des écoles d’ingénieurs.

Rétablissement du secteur aéronautique post-pandémie

Après une phase difficile due à la crise sanitaire, le secteur aéronautique connaît une reprise notable. Les constructeurs bénéficient de carnets de commandes bien remplis et constatent une demande croissante dans le transport aérien. Cette embellie a toutefois mis en lumière une pénurie de profils qualifiés, notamment dans les domaines de l’ingénierie, maintenance et production, mais également dans le secteur de plus en plus pointu de l’intelligence artificielle.

Rôles et responsabilités d’un ingénieur aéronautique

Occupant une fonction clef au sein de l’industrie, l’ingénieur aéronautique est chargé de concevoir, fabriquer, tester, mais aussi de suivre et entretenir une large gamme d’appareils. Son périmètre d’action ne se limite pas aux avions, mais s’étend aux hélicoptères, missiles, fusées et autres lanceurs spatiaux. L’expertise technique et la précision sont essentielles dans toutes les étapes du développement de ces systèmes complexes.

Rémunération des ingénieurs dans le domaine aéronautique

Nous constatons que les rémunérations dans le domaine aéronautique reflètent l’expertise et la complexité des tâches attribuées à ces professionnels. Par exemple, un ingénieur en conception électronique peut s’attendre à une fourchette salariale allant de 42 000 à 55 000 euros, tandis qu’un ingénieur en charge de projets techniques dans l’aérospatial pourra prétendre à un salaire compris entre 60 000 et 70 000 euros.

Poste Fourchette Salariale
Ingénieur Conception Electronique 42 000 – 55 000 €
Technical Project Manager Aérospatial 60 000 – 70 000 €
Ingénieur Mécatronique 40 000 – 50 000 €

Impacts de personnalités et média sur l’industrie aérospatiale

Le prestige associé aux pionniers de l’espace et les influences médiatiques ne sont pas à sous-estimer dans la popularité de l’aéronautique auprès des futurs ingénieurs. L’effet nommé d’après Thomas Pesquet, astronaute reconnu, et celui du film iconique “Top Gun” alimentent les vocations et renforcent l’attractivité du milieu auprès des étudiants. Ces phénomènes culturels ont contribué à replacer l’industrie aéronautique parmi les employeurs de choix dans les palmarès dédiés aux jeunes diplômés.

Offres d’emploi et besoins en compétences spécifiques

Dans cette industrie en plein redéploiement, les besoins en compétences évoluent constamment. Les offres d’emploi dans l’aérospatial requièrent non seulement une spécialisation technique mais aussi une capacité à gérer des projets complexes. De fait, ce domaine présente des chances pour des rôles diversifiés allant de l’ingénieur d’affaires, avec des salaires annuels pouvant varier de 30 000 à 50 000 euros, à des postes plus technique comme ingénieur Réseaux et Sécurité pouvant aspirer à des rémunérations de 47 000 à 65 000 euros.

En tant que magazine économique, Eurostaf ne manque pas de suivre l’évolution des divers secteurs. Pour élargir notre perspective, nous explorons également les salaires des professionnels de l’éducation, ou encore la rémunération de figures politiques de premier plan. Nos lecteurs intéressés par la sphère publique trouveront aussi pertinent de consulter notre étude sur le salaire du président de la république.

Facteurs d’attractivité dans l’industrie aéronautique

Par-delà les salaires attrayants, l’industrie aéronautique séduit grâce à son innovation incessante et la promesse de travailler sur des projets révolutionnaires comme la construction de l’avion de demain. Parallèlement, l’intérêt pour le secteur spatial s’accroît, propice à la rêverie et synonyme d’ambitions dépassant les frontières terrestres. Ces éléments constituent un aimant pour les jeunes talents désireux de marquer de leur empreinte le futur de l’aéronautique et du voyage spatial.

Le futur de l’aéronautique : une vision portée par une nouvelle génération

Tandis que les constructeurs renouent avec la croissance, les nouvelles générations d’ingénieurs se pressent aux portes de l’aéronautique. Forts d’une formation spécialisée et d’une passion renforcée par les influences culturelles actuelles, ces futurs professionnels s’apprêtent à relever les défis de demain. Chez Eurostaf, nous resterons attentifs à leurs parcours et aux avancées qu’ils implémenteront dans une industrie qui se redessine à la vitesse de l’avion supersonique.

Salaire : combien gagne un ingénieur en aéronautique en 2024 ?