Taux d’un crédit à la consommation, comment est-il calculé ?

Taux d'un crédit à la consommation

L’un des prêts les plus populaires est le crédit à la consommation proposé aux consommateurs pour financer, par exemple, des dépenses quotidiennes, un voyage de vacances, l’achat d’une voiture et d’autres biens et services non commerciaux. Toutefois, nombreuses sont les personnes qui se posent la question suivante : comment est calculé le taux d’un crédit à la consommation ?

Qu’est-ce qu’un intérêt sur un prêt ?

Le terme «intérêts» définit la somme versée au titre de la détention du capital versé avec le prêt qui a été demandé. Un exemple pratique pour comprendre le concept est celui de la location d’un véhicule. Dans ce cas, il vous sera demandé de payer une somme pour pouvoir utiliser le véhicule pendant une certaine période. Dans le cas d’un prêt personnel, les intérêts sont ceux qui doivent être payés, car la banque met une somme d’argent à votre disposition. C’est aussi le même fonctionnement qu’un crédit accordé au moment de la création d’une entreprise.

Taux d'un crédit à la consommation

L’intérêt payé est la multiplication de 3 variables, dont :

1. le capital emprunté

2. la durée du prêt

3. le taux appliqué au prêt

Par capital, nous entendons le montant demandé (par exemple 10 000 €). La durée est le total des années pendant lesquelles nous prévoyons de différer les versements pour rembourser la somme d’argent reçue de la banque, tandis que le taux d’intérêt est la variable qui permet de calculer les intérêts. Le résultat de ce calcul vous restituera le montant total des intérêts qui, ajouté ensuite au capital du prêt personnel demandé, vous donnera le capital total à rembourser.

Taux d’intérêt : comment il est calculé ?

Si le pourcentage du taux d’intérêt appliqué au capital demandé au titre d’un prêt personnel n’est pas disponible, on parle de calcul inverse. Dans ce cas, le taux d’intérêt est calculé en fonction du montant du crédit, du nombre de versements totaux à payer, du montant du prêt demandé comme base et du montant de la mensualité à payer.

Le calcul du taux d’intérêt est effectué grâce à une formule mathématique qui croise ces données afin de fournir le pourcentage manquant. La formule n’est pas simple et varie en fonction de l’unité de temps choisie :

  • année,
  • mois,
  • jours.

Pour effectuer le calcul inverse, il est recommandé d’utiliser une calculatrice en ligne. En remplissant les champs obligatoires, vous aurez le pourcentage du taux d’intérêt que vous allez payer en quelques secondes.

Que sont le TAN et le TAEG ?

À ce stade, il est approprié de faire la lumière sur les différents types de taux d’intérêt qui caractérisent un crédit à la consommation.

Tout d’abord, le contrat de prêt doit indiquer le TAN (taux nominal annuel) qui est le taux d’intérêt pur. Il est exprimé en pourcentage et sur une base annuelle. Il est généralement fixe ou variable. Le taux fixe garantit une échéance de remboursement d’un montant constant pendant toute la durée du prêt. Le taux d’intérêt variable, en revanche, peut subir des variations sur la durée du contrat en raison des fluctuations dans le temps de l’indice financier de référence (généralement l’Euribor).

Le TAEG (Taux Annuel Effectif Global), également appelé « Indicateur de coût synthétique » ou ISC, est un indice exprimé en pourcentage qui indique le coût total du prêt sur une base annuelle. En substance, il représente le coût total du crédit pour le consommateur, incluant le TAN et toutes les autres dépenses nécessairement liées au crédit, telles que :

  • les frais d’enquête préliminaire et d’ouverture du dossier de crédit
  • les frais de recouvrement et d’encaissement des acomptes
  • le coût de l’activité de médiation éventuellement réalisée par un tiers
  • les frais d’assurance ou de garanties imposées par le créancier
  • toute autre dépense liée au prêt

Qu’est-ce qu’un crédit à la consommation ?

Le terme « crédit à la consommation » désigne un prêt accordé aux particuliers et aux familles pour leur permettre d’acheter des biens et services ou de payer en plusieurs fois. Il s’agit de prêts à court terme, accordés pour soutenir les dépenses courantes et les activités de consommation des ménages et non pour soutenir des investissements à long terme.

En France, seuls les établissements bancaires et les intermédiaires habilités peuvent octroyer des prêts personnels entrant dans le cadre du crédit à la consommation. Les prêts peuvent être accordés sous forme de prêts personnels, de prêts adossés à un salaire ou à une pension et de cartes de crédit. La législation qui réglemente l’octroi des prêts susmentionnés et définit les droits des consommateurs est contenue dans le Code de la consommation.

Le capital financé est remboursé progressivement, majoré des intérêts convenus par les parties. Dans certains cas particuliers, le débiteur peut obtenir un prêt à taux zéro : cela signifie que le TAN appliqué  

au prêt est nul. Un prêt à taux zéro pourrait également avoir un TAEG égal à zéro ou supérieur à zéro. L’emprunteur s’engage à rembourser le capital dans un délai prédéterminé en effectuant des versements périodiques, généralement sur une base mensuelle et avec un montant constant.

Taux d’un crédit à la consommation, comment est-il calculé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *