Comment bien préparer votre retraite en Suisse ?

Comment bien préparer votre retraite en Suisse ?

C’est un domaine dans lequel chacun de nous doit se préparer, et, si possible, dès le plus jeune âge. En effet, la retraite est toujours un moment délicat sur le plan financier. Ainsi, prévoir en amont vos besoins est essentiel. Pour ce faire, plusieurs solutions existent en Suisse, et nous avons fait le choix de vous en présenter trois.

Choisir une assurance retraite facultative en Suisse

Afin d’ajouter un revenu complémentaire à votre retraite, vous pouvez vous orienter vers ce que l’on appelle le troisième pilier. Le premier, c’est l’assurance-vieillesse standard, le second, la prévoyance professionnelle (en entreprise) et le troisième donc, c’est une assurance facultative. Concrètement, c’est un plan d’épargne que vous faites durant votre vie active, jusqu’au jour de la retraite. Le premier avantage de passer par ce genre de solution, c’est que vous pouvez obtenir des avantages fiscaux. Le second, c’est bien évidemment d’avoir droit à une rente supplémentaire quand vous serez à la retraite. Pour en savoir plus, il est possible de réaliser un devis pour ouvrir un troisième pilier. N’hésitez pas, cela vous aidera à vous projeter pour votre avenir.

Investir dans l’immobilier locatif en Suisse

La seconde option que nous vous proposons, c’est d’investir dans l’immobilier locatif. Attention cependant : l’un n’empêche pas l’autre ! En effet, vous pouvez très bien vous orienter vers une assurance retraite facultative, et investir dans l’immobilier locatif simultanément. Quoi qu’il en soit, nous pouvons vous donner quelques conseils. Tout d’abord, veillez à choisir un bien immobilier qui vous rapporte de l’argent tout de suite. Ainsi, si le montant du loyer est inférieur au crédit immobilier que vous souscrirez, alors le mieux est de vous tourner vers un autre bien. Bien évidemment, il est vivement recommandé de mettre en place cette méthode le plus tôt possible. Ainsi, une fois le crédit remboursé, vous pourrez pleinement profiter des loyers en tant que revenu supplémentaire.

Épargner durant toute sa vie

Enfin, le troisième conseil que nous pouvons vous donner est un peu plus terre-à-terre. En effet, mettre de l’argent de côté, sur un simple livret, est aussi un bon complément pour votre retraite. À vrai dire, vous ne pourrez pas réellement en tirer un revenu important, mais l’épargne mise de côté sera parfaite pour avoir un peu de liquidités en cas de souci. Lorsque vous êtes à la retraite, vous n’êtes pas à l’abri d’une déconvenue : une panne de voiture, un impôt surprise, des travaux à réaliser… De ce fait, il est recommandé de mettre, au moins, 12 mois d’épargne de côté. En conséquence, si vous avez besoin de 2 000 € par mois pour vivre convenablement, alors veillez à mettre 24 000 € de côté. La bonne nouvelle, c’est que si vous le faites assez tôt, alors vous devriez avoir quelques intérêts au fil des années. De quoi permettre d’avoir encore un peu plus d’argent pour votre retraite !

Encore une fois, chaque méthode est complémentaire. Ainsi, nous ne recommandons pas de faire l’une ou l’autre, mais plutôt de cumuler les trois. En vous y prenant suffisamment jeune, vous devriez pouvoir vous offrir une retraite en toute sérénité…

Comment bien préparer votre retraite en Suisse ?