7 conseils pour investir au Maroc

Mosquée à Marrakech, une grande ville du Maroc

Les grandes réformes et les grands projets lancés par le Maroc au cours des vingt dernières années en font l’une des meilleures destinations au monde le développement des entreprises. Le Maroc suit la voie du développement social et économique et devient l’une des meilleures destinations au monde pour l’investissement. C’est pourquoi un grand nombre d’investisseurs étrangers qui souhaitent investir leur argent hors des frontières locales se tournent vers le Maroc. Si vous faites partie de ces personnes qui souhaitent investir dans le royaume chérifien, alors suivez attentivement ces conseils.

#1 Comprendre le marché marocain avant d’investir au Maroc

Le premier conseil que l’investisseur doit prendre est de comprendre le marché marocain. Il doit par exemple déterminer si les Marocains consommeront ses produits, ou s’il doit utiliser le Royaume comme moyen d’exporter à l’étranger. Il existe de nombreux secteurs importants dans lesquels le Maroc encourage les investisseurs à investir. Ce sont les secteurs suivants :

  • énergie éolienne
  • énergie solaire
  • industrie et production
  • agricole
  • pêche
  • tourisme
  • technologie de l’information et de la communication
  • logistique
  • commerce et distribution
Mosquée à Marrakech, une grande ville du Maroc
Le Maroc est un pays moderne foncièrement musulmane. Il importe de garder cela à l’esprit afin de mieux y investir.

#2 Prendre en considération l’environnement légal et judiciaire du Maroc

Le deuxième conseil donné à l’investisseur étranger est de bénéficier de la facilité qui vient au niveau du droit commercial. Les investisseurs français constateront que la législation marocaine est inspirée par son homologue français.

La règle de base est la liberté d’entreprendre, sans nécessiter la présence d’un partenaire local. Cependant, l’administration et la justice au Maroc ne sont pas suffisamment efficaces. Le système judiciaire souffre de nombreux maux, y compris une corruption endémique dans les marchés publics.

#3 Prendre en compte le prix de l’immobilier

Concernant l’immobilier, les prix ne sont pas bas, notamment pour les grandes surfaces. Les prix peuvent dépasser la centaine d’euros le mètre carré, même si l’État marocain construit des terrains industriels intégrés depuis 2009, comme les zones franches de Tanger, Casablanca ou Marrakech, qui attirent beaucoup de fabricants.

L’immobilier marocain offre plusieurs avantages car les actifs se revendent facilement avec à la clé de nombreux avantages fiscaux. Mais, rester à proximité des centres-villes est crucial pour bénéficier de la disponibilité d’une main-d’œuvre importante dans le voisinage.

#4 Connaître l’environnement fiscal

Le quatrième conseil, à ceux qui ont l’intention d’investir au Maroc, concerne le cadre financier par lequel l’investisseur peut librement transférer son argent à l’étranger, après avoir payé ses impôts, d’autant plus qu’il existe un accord entre le Maroc et la France qui abolit la «double imposition».

La stabilité du dirham marocain et la modération de la taxe sur la valeur ajoutée dans la limite de vingt dirhams sont combinées avec 30% d’anti-taxe sur la valeur ajoutée. A cela, il faut ajouter 8,75% de taxes pour les exportations et une exonération de taxes pendant cinq ans. Ce sont là des facteurs qui ajoutent au soutien du Maroc aux efforts d’investissement dans des secteurs prioritaires tels que la construction automobile, l’aviation et les services de transport.

#5 Avoir un homme de confiance sur place

Les maisons des médinas de Marrakech peuvent donner plus de maux de tête qu’on ne l’imagine. Ce sont les biens immobiliers que les étrangers demandent le plus. Elles attirent les étrangers peut-être en raison de leur charme. Mais généralement des familles marocaines traditionnelles les habitent. En plus de la barrière linguistique, il est très difficile de leur faire respecter le prix de vente. Pour réussir votre investissement au Maroc, vous devez avoir une entreprise sérieuse. Ne faites pas cavalier seul mais ayez un représentant local.

Il importe donc d’avoir une personne honnête de la région pour vous aider à réussir les négociations. C’est un risque d’acheter une vieille maison dans la médina si vous ne maîtrisez pas parfaitement la langue, car tous les documents sont en arabe. Nous vous conseillons d’utiliser les services d’un agent légalement établi.

#6 Ouvrir un compte dans une banque au Maroc et payer par chèque certifié

Pendant votre premier voyage de prospection, prenez soin d’ouvrir un compte bancaire en dirhams et convertible en euros. En plus d’être pratique, cela est plus économique. Faites bien comprendre au directeur de banque que vous allez lui demander un chèque pour effectuer le paiement de l’achat d’une maison ou d’un terrain. Les banques vous aident à financer l’achat.

Le coût communautaire de ces complexes touristiques au Maroc est d’environ 80 dirhams par mètre carré et par mois. Le plus grand avantage est qu’ils ont tous des titres fonciers. Or ces précieux documents vous permettent de demander un prêt hypothécaire à la banque.

#7 Bien choisir le jour des transactions

Évitez de faire des transactions monétaires le vendredi. La loi islamique interdit expressément l’enregistrement des transactions d’achat de propriétés au Maroc le vendredi entre la prière de midi et la première prière de l’après-midi. Nous vous recommandons donc de ne pas rencontrer le notaire le vendredi à midi. Vous perdrez du temps et devrez attendre la première prière de l’après-midi pour finir. Privilégiez vos achats de terrains et de biens immobiliers à la fin du Ramadan. 

Références :

  • https://www.smapgroup.com/Investir-au-maroc.html
  • https://vivre-au-maroc.com/comment-investir-dans-limmobilier-au-maroc-3-strategies/
  • Blog Transfer Wise https://transferwise.com/fr/blog/acheter-une-maison-au-maroc
  • https://www.immobilio.ma/investissement-immobilier-maroc/
  • https://www.pap.fr/bailleur/choisir-investissement/investir-a-letranger/a2519/investir-au-maroc
  • Le Figaro https://www.lefigaro.fr/immobilier/2010/05/21/05002-20100521ARTFIG00482-investir-au-maroc-vigilance-de-mise.php
  • Argentaz https://argentaz.com/investir/comment-investir-au-maroc-sans-risque-en-4-etapes/
7 conseils pour investir au Maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *